Christian Garcin
(*1959) Né à Marseille. A exercé divers métiers et beaucoup voyagé. Il a publié principalement des romans (dernier paru: Selon Vincent, Stock, 2014), des nouvelles, des poèmes, des carnets de route (principalement en Asie) et des fictions biographiques. En 2012, Prix Roger-Caillois pour Borges, de loin (Gallimard).
Massimo Gezzi
(*1976) Né dans les Marches, séjours à Pavie, Rome et Berne. Il enseigne au lycée cantonal de Lugano. Il a publié des recueils de poèmes dont Il numero dei vivi, Prix suisse de littérature 2016. Il a réalisé l’édition commentée du Diario del’71 e del ’72 d’Eugenio Montale et l’Oscar Poesie 1975-2012 de Franco Buffoni.
Mirella Giardelli
(*1954) Artiste musicienne, créatrice de projets entre­laçant musique, littérature et danse, avec Jean-Claude Malgoire à Tourcoing, puis avec Marc Minkowski à Grenoble, elle tourne et scénarise avec Philippe Béziat le film sur Noces de Stravinsky et Ramuz. Elle habite aujourd’hui à Dieppe et s’occupe d’enfants. Elle promène dans sa tête des projets protéiformes qui ne verront probablement pas le jour.
Clément Girardot
(*1986) Né à quelques centaines de mètres de la frontière suisse, il étudie le journalisme à Grenoble avant de se projeter vers l’Est. Il adopte Istanbul puis Tbilissi comme bases à partir desquelles il sillonne la Turquie et le Caucase pour écrire des reportages. De retour (temporaire?) dans l’arc lémanique, il est co-responsable du site d’«informations désOrientées» Mashallah News. www.clementgirardot.com
Amos Gitai
(*1950) Après ses études d’architecture, la guerre du Kippour, à laquelle il participe comme secouriste, le fait s’engager dans le cinéma. Son œuvre compte plus de 80 films, documentaires et de fiction, explorant l’histoire du Moyen-Orient et sa propre biographie à travers les thèmes de l’exil et de l’utopie. Né à Haïfa, il choisit un moment la France et retourne vivre en Israël dans les années 1990.
Pascal Goffaux
(*1958) Journaliste et critique d’art, présente des journaux culturels et couvre les arts plastiques sur la RTBF, la radio publique belge francophone, enseigne la réalisation sonore à l’IHECS à Bruxelles, croit aux anges et reconnaît l’inanité d’une notice biographique.