Dorothee Elmiger
(*1985) Née à Wetzikon, elle poursuit son cursus à l’Institut littéraire suisse de Bienne et au Deutsche Literaturinstitut de Leipzig, après des études en philosophie et en sciences politiques à Zurich. Ses deux romans, Einladung an die Waghalsigen et Schlafgänger, ont été plusieurs fois distingués.
Ufuk Emiroglu
(*1980) Née à Antalya, suisse et turque, elle vit à Genève. Diplômée de la HEAD-Genève, ses courts métrages de fiction et son long métrage Mon père, la révo­lu­tion et moi ont été présentés dans de nombreux festivals. Elle a étendu ses compétences de la réalisation à l’image en passant par l’animation.
Julie Enckell Julliard
(*1974) Née à Lausanne, historienne de l’art, sa thèse porte sur le décor peint de l’abbaye de Farfa dans le Latium. Conservatrice, puis directrice depuis 2013 du Musée Jenisch à Vevey, membre de nombreuses commissions, dont la Commission fédérale des beaux-arts. Spécialiste du dessin dans l’art contemporain.
Ariane Epars
(*1959) Plasticienne dont la particularité est de révéler les propriétés cachées des lieux dans lesquels on l’invite. Ses interventions, souvent éphémères, sont le résultat de gestes simples exécutés avec des matériaux simples. L’écriture est une pratique régulière, un instrument de travail. www.arianepars.ch
Noémie Etienne
(*1981) Historienne de l’art, elle vit entre Genève et New York, où elle poursuit des recherches à NYU, New York University. Auteure d’une thèse sur La restauration des peintures à Paris, 1750-1850. Ses recherches portent notamment sur les liens entre culture visuelle et histoire matérielle, sur la notion d’objet, le pragmatisme et l’empirisme, sur les rapports entre pratiques et théories ou encore entre art, science et artisanat. Cofondatrice du festival nomade Eternal Tour.