Fabienne Radi
(*1960) Née à Fribourg, travaille à Genève, se repose en Gruyère, va souvent à Porrentruy. A suivi des études de géographie et de géologie, puis de bibliothéconomie, finalement d’arts plastiques. Écrit des essais en mélangeant tout ça (Oh la mon Dieu, Ça prend), fait des livres et des éditions d’artiste (Cent titres sans Sans titre, Smacks, Poil & Bâtiment), enseigne à la HEAD. S’intéresse aux titres, aux plis et aux coupes de cheveux. www.fabienneradi.ch
Philippe Rahmy
(*1975) Écrivain par nécessité, internationaliste par conviction, athée par défaut, égyptologue de formation, membre fondateur du site littéraire remue.net, partisan de la révolution sous toutes ses formes, pourvu qu’elle soit de gauche, vit entre l’Argentine, les USA et la Suisse. Dernier livre paru: Monarques (La Table ronde, 2017). www.rahmyfiction.net
Ilma Rakusa
(*1946) Auteure et traductrice (du russe, serbocroate, hongrois et français). Elle a passé son enfance à Budapest, Ljubljana et Trieste et a étudié la slavistique à Zurich, Paris et Saint-Pétersbourg. De ses nombreux voyages et parcours «nomades» témoigne son livre Mehr Meer (La mer encore) qui a reçu le Schweizer Buchpreis 2009.
Jacques Rancière
(*1940) Professeur émérite de philosophie à l’Université Paris 8, où il a enseigné de 1969 à 2000. Auteur de livres consacrés à la politique, la littérature, l’esthétique. Il a écrit sur le cinéma dans Trafic, les Cahiers du cinéma et publié notamment La Fable cinématographique (Le Seuil, 2001) et Les Écarts du cinéma (La Fabrique, 2011).
Epaminondas Remoundakis
(1914-1978) Né dans un village crétois, il s’enfuit enfant vers Athènes pour éviter l’enfermement, y termine sa scolarité, puis des études de droit. Arrêté, il est interné dans l’île de Spinalonga (Crète). Organisateur de la survie sur l’île, il est amené dans un hôpital athénien après la fermeture de la colonie. Il s’y éteint en 1978. Auteur d’une autobiographie, Vies et morts d’un Crétois lépreux (Anacharsis, 2015).
Werner Renfer
(1898-1936) Né dans le Jura suisse, fils d’agriculteurs, ingénieur agronome, il devient rédacteur du journal Le Jura bernois à Saint-Imier. Écrivain, poète et chroniqueur, auteur de Hannebarde, La tentation de l’aventure et La beauté du monde. Ses œuvres complètes sont éditées par Patrick Amstutz aux éditions Infolio.
Hughes Richard
(*1934) Il passe une enfance farouche et sylvestre dans le Jura. Adolescent, il fait deux rencontres déterminantes: Francis Giauque et Blaise Cendrars. Il réside une trentaine d’années à Paris. Depuis les années 1980, il est «libraire en chambre» aux Ponts-de-Martel. Éditeur et préfacier des œuvres de Francis Giauque, il a également publié dix recueils de poèmes, quatre ouvrages de prose et une dizaine de livres autour de Cendrars. www.hughesrichard.ch
Louis-Bernard Robitaille
(*1946) Né à Montréal, vit à Paris où il a été correspondant pour les journaux québécois La Presse et L’Actualité. Auteur de romans, dont Dernier Voyage à Buenos Aires et La Péninsule (Noir sur Blanc, collection Notabilia, 2013 et 2015).
Nadia Roch
(*1964) Depuis 1990 à la Cinémathèque suisse, elle dirige le département Non-film depuis 2009. Membre de la Commission nationale du film et de la protection des mineurs, elle collabore à Ciné-Feuilles.
Jacques Roman
(*1948) Son nom est un pseudonyme. Né dans la Drôme, il accomplit sa formation professionnelle à Paris et s’aventure en Suisse romande en 1970. Il tente de servir les auteurs avec passion sous des formes d’expression différentes: théâtre et enseignement, films, lectures et mises en scène ou en voix, écriture personnelle toujours sur le qui-vive.
Panteleïmon Romanov
(1884-1938) Né dans une famille de petite noblesse, il devient un des auteurs les plus connus dans la Russie des années 1920 et 1930. Chroniqueur habile des débuts de la vie quotidienne soviétique, il critique l’inefficacité des bureaucrates, ce qui lui a valu problèmes et censures.
Daniel de Roulet
(*1944) Écrit des chroniques (dernière parution: Tous les lointains sont bleus, Phébus), des essais (le dernier: Écrire la mondialité, La Baconnière) et des romans. Ceux-ci forment un cycle dont le dixième et dernier volume paraît en avril 2014: Le Démantèlement du cœur. Ainsi se termine l’épopée romanesque du nucléaire qui va d’Hiroshima à Fukushima, du triomphe de la science à la mise en cause de sa démesure. www.daniel-deroulet.ch
Matthieu Ruf
(*1984) Né à Lausanne, il a été formé au sein du magazine L’Hebdo et travaille désormais comme journaliste indépendant. Son premier roman, Percussions (L’Aire, 2016) a reçu le Prix Georges-Nicole. Il est membre du collectif d’auteur-e-s AJAR.