Michel Langlois
(*1945) Il naît précisément au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, soit le 9 mai. Diplômé de l’École des beaux-arts de Québec, il abandonne la peinture au profit de l’écriture pour le théâtre et le cinéma. Scénariste, il réalise son premier film en 1988, cherchant depuis lors sa voie entre documentaire et fiction.
Michel Layaz
(*1963) Il s’est fait connaître avec Les Larmes de ma mère (2003) et La Joyeuse Complainte de l’idiot (2004). Il participe au livre collectif qui défend l’idée d’une littérature-monde en français (Gallimard, 2007). Ses romans, publiés aux éditions Zoé, font la part belle aux férocités de l’intime, concilient drame et dérision, révèlent les travers de notre société. Il publie en 2013 Le Tapis de course. www.layaz.com
Pedro Lenz
(*1965) Né à Langenthal, vit à Olten. Il a fait un apprentissage de maçon avant de passer sa maturité. Depuis 2001, il vit de son activité d’écrivain, poète et chroniqueur pour divers journaux. Habitué des performances scéniques, il est membre du groupe «Bern ist überall» et auteur de textes pour le théâtre et la radio. www.pedrolenz.ch
Valérie Lobsiger
(*1961) Formatée juriste en aride milieu bancaire, a atterri à Berne il y a presque vingt ans. Y a pris racine. Depuis toujours démangée par les beaux-arts, la danse, le cinéma, le théâtre et la littérature, a fini par retomber sur ses pieds en suivant des chemins de traverse. À force de se sentir en décalage, en a fait sa spécialité.
André Loersch
(*1964) Journaliste indépendant basé à Genève, consultant sur des questions liées aux médias. A séjourné dans les Balkans, pendant et après les guerres de Croatie, Bosnie-Herzégovine et Kosovo. Depuis dix ans il enseigne le journalisme en Asie centrale post-soviétique.
Catherine Lovey
(*1967) Née dans une famille de paysans de montagne, en Valais, vit dans le canton de Vaud. Diplômée en relations internationales et en criminologie, elle a été journaliste. Son premier roman, L’Homme interdit (Zoé, 2005) sera suivi de Cinq vivants pour un seul mort (2008), Un roman russe et drôle (2010) et Monsieur et Madame Rivaz (2016).